infrastructure for a connected world

Zonage en vue d'une plus grande efficacité énergétique et des infrastructures physiques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La croissance sans précédent de l'« Internet of Things » ainsi que la virtualisation et la consolidation des systèmes convergents augmentent les exigences en matière de puissance, de refroidissement et de capacité. Afin d'atténuer de manière proactive les risques associés à ces exigences, des données supplémentaires provenant des systèmes d'infrastructure physique sont nécessaires, ainsi que des informations traditionnellement fournies par les systèmes (de gestion technique de bâtiments (GTB)).

Pour pleinement appréhender l'efficacité opérationnelle telle que la mesure PUE (Power Usage Effectiveness) et pour être en mesure d'agir sur ces informations, une plus grande compréhension des interdépendances entre les secteurs opérationnels distincts, appelés « zones » dans les établissements et les centres de données, s'impose.

Zonage en vue d'une plus grande efficacité énergétique et des infrastructures physiques

Notre approche logique et systématique 6 Zone™ réduit l'écart entre la partie informatique et les équipements en distinguant l'infrastructure physique d'un bâtiment en « zones » distinctes numérotées de 1 à 6, en fonction de leur importance croissante depuis le point d'entrée (Zone 1 – Point d'entrée du bâtiment) jusqu'aux serveurs ou appareils individuels hébergés dans les baies du centre de données (Zone 6).

Chaque zone est ensuite évaluée en utilisant les données du système qui sont supervisées, collectées et traitées par les solutions SmartZone™ déployées en différents points du site d'exploitation (compteurs d'énergie, unités de refroidissement, tableaux de distribution, prises de courant individuelles, etc.) à l'échelle du datacenter ou de l'installation.

L'approche Panduit 6 Zone™ permet d'évaluer, de découvrir et de comprendre tous les systèmes existants et potentiels d'une infrastructure physique, y compris en termes d'alimentation/d'énergie, de communications, de sécurité et de connectivité.
Plus important encore, cette approche permet d'identifier et de prendre en compte les dépendances entre les zones lors de l'élaboration de stratégies globales et exploitables de gestion de l'énergie et de l'infrastructure physique pour :•

  • Réaliser et pérenniser des réductions en matière de consommation d'énergie
  • Améliorer les performances en termes de capacité
  • Accroître la résilience et l'atténuation des risques
  • Réduire les frais d'exploitation


DESCRIPTION DES ZONES

Méthodologie 6 Zone™

Cette méthodologie de zonage permet aux professionnels de l'informatique et de l'efficacité énergétique de travailler ensemble afin de comprendre et gérer plus efficacement les coûts d'infrastructure en proposant des niveaux de granularité et de pertinence. Cela permet de passer d'une compréhension globale de la consommation des ressources énergétiques pour un bâtiment entier au point d'entrée (Zone 1) à une compréhension granulaire et précise de l'utilisation d'appareils individuels (Zone 6).

 

ZONE 1 : consignation en temps réel de la consommation des ressources énergétiques

ZONE 1 : consignation en temps réel de la consommation des ressources énergétiques
 
Le point d'entrée du bâtiment est appelé Zone 1, et c'est dans cette zone que sont collectées les données afférentes à l'électricité, au fuel, à l'eau et au gaz. Contrairement à une facture d'énergie mensuelle qui relève le volume consommé, la collecte des données de Zone 1 peut fournir une vue d'ensemble à la minute de la consommation totale du site, pouvant servir à des prévisions prédictives et faciliter le rapprochement de la facturation et l'analyse des écarts. Ces données sont utiles pour documenter la conformité avec les exigences de déclaration réglementaires sur les performances d'émissions, notamment le tonnage de CO².

Les données ponctuelles et de tendance pour tous les types d'énergie entrants peuvent être disponibles et collectées de diverses façons selon les compteurs existants et leurs caractéristiques (par exemple, compteurs intelligents, sorties d'impulsions, etc.). La génération de rapports permet une analyse comparative et une analyse des changements sur diverses périodes (exemple : journée, semaine, mois, trimestre et année). En règle générale, la mise en œuvre de ces dispositifs n'a pas d'incidence sur les opérations quotidiennes.

 
 

ZONE 2 : mesure et supervision de l'alimentation des principaux circuits de distribution

ZONE 2 : mesure et supervision de l'alimentation au niveau des principaux circuits de distribution
 
La Zone 2 supervise les circuits de distribution de l'alimentation au niveau du tableau principal afin de consigner la consommation électrique totale de tous les équipements en aval : onduleurs (UPS), climatisation de la Computer Room, refroidisseurs, centrale de traitement d'air (AHU) et circuits d'éclairage alimentant le centre de données et le reste du bâtiment.

Des instruments intelligents collectent des données ponctuelles et de tendance sur tous les circuits de départ afin de permettre la génération de rapports détaillés sur la capacité et une analyse des changements sur diverses périodes (journée, semaine, mois, trimestre ou année). Cela fournit une répartition de l'ensemble de l'infrastructure énergétique avec une analyse granulaire de la consommation historique et réelle de chaque circuit. Des données sont également fournies sur l'état des générateurs de secours, notamment en termes de disponibilité, de capacité et de niveaux de fuel.

 
 

Zone 3 : mesure de la consommation et supervision des équipements de l'établissement

Zone 3 : mesure de la consommation et supervision des équipements de l'établissement
 
À partir des données collectées du système externe de surveillance d'un bâtiment, généralement via Modbus ou SNMP (Simple Network Management Protocol), ou grâce à un système GTB (gestion technique de bâtiments), la collecte de données dans la Zone 3 permet aux professionnels de l'énergie et de l'efficacité énergétique de surveiller avec précision l'efficacité des équipements du datacenter, notamment via la surveillance distribuée des services annexes, des refroidisseurs, des centrales de traitement d'air (AHU : supervision de chaque unité), de l'éclairage, des onduleurs (UPS : efficacité en entrée et en sortie). En analysant dans le détail la consommation par équipement et les données d'utilisation, les parties prenantes peuvent répertorier nombre de paramètres, y compris les points de réglage, les moments d'exécution, la pression, la température d'alimentation et de retour, la puissance et la capacité.

Zone 4 : supervision des circuits de dérivation PDU du centre de données

Zone 4 : supervision des circuits de dérivation PDU du centre de données
 
La supervision du total des charges informatiques dans la Zone 4 est effectuée en collectant des données en temps réel depuis les circuits de dérivation de l'unité de distribution de l'alimentation (PDU). Bien qu'il soit possible de déterminer la consommation d'énergie réelle de baies spécifiques à ce niveau, des informations encore plus granulaires et exploitables sont fournies en surveillant chaque baie en Zone 5. Si des mesures environnementales sur les baies sont nécessaires, ces mesures peuvent être divisées en données « conteneurs », associées à chaque baie, ce qui permet de mieux visualiser et analyser les données relatives à chaque unité située dans la zone de supervision des baies. La supervision permet également une meilleure protection des circuits en mettant en évidence/signalant pro activement tous les circuits défectueux, en surtension ou les coupe-circuits déclenchés.

La supervision en Zone 4 fournit aux responsables informatiques et énergétiques un instantané de l'infrastructure électrique qui alimente les baies et les équipements autonomes du datacenter.
Les données de tendance et ponctuelles concernant l'équilibrage de phase et la puissance absorbée par circuit sont collectées via Modbus ou SNMP. Comme dans les zones précédentes, la génération de rapports granulaires permet une analyse détaillée de capacité et une analyse des changements sur plusieurs périodes.

Le recoupement de toutes ces informations sous forme de rapports consolidés fournit des vues complètes et des informations précises afin d'améliorer en permanence l'indicateur d'efficacité énergétique et l'efficacité énergétique des centres de données (PUE / DCIE).

 

Zone 5 : mesure de la consommation et supervision de l'état au niveau des baies

Zone 5 : mesure de la consommation et supervision de l'état au niveau des baies
 
La Zone 5 se concentre sur la supervision de l'alimentation de tous les équipements informatiques d'une baie. Les PDU peuvent également accepter des capteurs et des entrées de contrôle d'accès sécurisé, fournissant ainsi des rapports granulaires, des informations d'audit et des analyses de tendances. Ces informations facilitent grandement la mesure, et contribuent donc à mieux répartir les ressources énergétiques et à gérer l'efficacité de l'infrastructure (par exemple, en termes de capacité, de puissance, d'environnement et d'état de la connectivité) à l'échelle du centre de données, permettant des prises de décisions plus éclairées sur la planification du refroidissement et de la capacité de puissance. Il existe un large éventail de mesures depuis la consommation d'énergie, le niveau d'humidité, de température et de débit d'air, jusqu'à la détection des fuites, la sécurité et les appareils au niveau de chaque baie.

La supervision au niveau des baies permet de fournir des informations détaillées aux responsables informatiques et énergétiques en matière d'alimentation, et de sécurité environnementale et physique. Les PDU intelligentes collectent des données (volts en valeur moyenne quadratique, ampères, kW, kVA, kWhr, facteur de puissance et fréquence (Hz)) pour fournir des données de tendance et ponctuelles sur PDU d'une baie. Les rapports de capacité offrent la possibilité d'identifier la capacité en matière de puissance, de température et d'espace sur d'une baie, d'une allée, d'une rangée ou d'une salle entière.

 

Zone 6 : mesure de la consommation et supervision des appareils ou du matériel d'une baie

Zone 6 : mesure de la consommation et supervision des appareils ou du matériel d'une baie
 
En Zone 6, la supervision du matériel et la génération de rapports couvrant tous les appareils d'une baie est réalisée en surveillant chaque prise de PDU. Une analyse en profondeur sur le matériel et les caractéristiques est fournie, y compris concernant la connectivité réseau et consommation d'alimentation/d'énergie par emplacement/service/client et matériel/constructeur du serveur. De la sorte, des informations détaillées sont disponibles sur le coût/coût total de possession (TCO) par actif, ainsi que des données de facturation très précises sur une base unitaire (prise par prise). La gestion de la zone de brassage avec connectivité automatisée rationalise également la gestion de réseau à distance en permettant des déplacements, des ajouts et des remplacements sans recourir à un opérateur spécialisé.

La supervision de cette zone permet aux responsables informatiques de comprendre et de gérer la disponibilité et les performances des différents appareils et équipements informatiques.
Le suivi de la consommation de courant de tous les équipements actifs au niveau de leur prise d'alimentation fournit des données ponctuelles et de tendance pour permettre à l'équipe informatique de calculer le coût total de possession, et de comparer les performances des différents fabricants en termes de performances et de coûts énergétiques.